Les vêtements écologiques permettent d’utiliser les déchets qui peuvent encore servir. Des fibres sont obtenues et peuvent servir de matière première pour fabriquer des vêtements écologiques. L’univers de la mode se met aussi à la transition écologique.

On peut s’habiller de façon écologique :

Les personnes qui luttent contre la dégradation de l’écosystème ont décidé de s’habiller de façon écologique. Des vêtements écologiques sont à leurs dispositions et ces personnes disent qu’il n’y a pas de différence avec les vêtements traditionnels. Le fait de s’habiller de façon écologique est devenu possible tout en restant à la mode. Les vêtements écologiques sont fabriqués généralement à partir de la récupération de vieux tissus invendus. Les linges de maisons récupérées dans les bornes de collectes de vêtement sont aussi à la disposition des fabricants de vêtements écologiques. Le polyester recyclable commence à se développer, car le traitement de cette matière nécessite 75 % de pétrole brut de moins que les fibres classiques. Ces différentes matières permettent d’avoir des vêtements écologiques.

Les fibres textiles respectent la planète :

Le coton a été cultivé depuis des milliards d’années, mais c’est la façon dont on l’utilise qui cause problème. Le traitement du coton se faisait aux pesticides avec une certaine quantité d’eau. Cela rend le coton toxique. Certaines recherches ont prouvé que le coton peut être traité de façon biologique et permet de retrouver les méthodes naturelles de production. Les pesticides sont bannis et la quantité d’eau utilisée est restreinte. Le coton biologique n’est pas encore utilisé par l’ensemble des usines, mais on est sur la bonne voie. Le changement d’habitude s’impose. Les consommateurs doivent être encouragés à ne faire tourner leur lave-linge à plein et une température basse. Il est possible de réduire l’impact écologique d’un vêtement sur le climat à 50 % en éliminant le séchage en machine et le repassage.

Les fibres végétales ne sont pas en reste :

La nature nous offre des opportunités permettant d’obtenir des fibres naturelles végétales qui servent à fabriquer des vêtements écologiques. On peut citer quelques fibres végétales : l’abaca provenant du bananier, le coir provenant de la noix de coco, le genêt qui est une fibre extraite du genêt d’Espagne ou spartier à tige de jonc, le gucca provenant de la feuille et le jute provenant de la tige. Toutes ces fibres végétales permettent de fabriquer des vêtements à la fois éthiques et écologiques. Certaines de ces fibres végétales ont déjà rencontré un beau succès et d’autres sont promises à un bel avenir. Ces fibres végétales aident les industries textiles à faciliter la transition écologique et de rentrée petit à petit dans une industrie de l’habillement plus vertueuse.