L’upcycling consiste à recycler un matériau afin de créer un nouveau produit de qualité supérieure. Dans le monde de la mode, cela revient à prolonger la vie des textiles grâce à la création.

Tout le monde doit en prendre exemple :

Des millions de tonnes de textiles sont perdues chaque année lors de la production de tissus et de vêtements, avant même que ces derniers ne soient vendus. On estime à près de 15 % la part des matières textiles perdues pendant la découpe, gaspillée dans les chutes ou les fins de rouleaux. Le gaspillage des tissus est aussi une perte de ressources naturelles et humaines qui ont été mobilisées pour la fabrication les tissus et les vêtements. En valorisant ces pertes, on peut prolonger le cycle de vies de ces matières textiles. On peut ainsi éviter une production inutile et réduire la demande en ressources naturelles. Upcycler les tissus abîmés et systématiquement jetés revient à leurs donner une nouvelle valeur en les transformant en produit de qualité. Ce procédé permet ainsi que les tissus soient réduits en produit de moindre qualité.

Le processus de l’upcyclage :

Le terme d’upcycling s’est généralisé pour distinguer un phénomène de plus en plus à la mode. L’upcycling, comme son nom l’indique est une forme de recyclage dans la haute sphère qui aboutit à des produits de meilleure qualité que les matières premières d’origine. Les partisans des recyclages de haut de gamme fabriquent de manière artisanale ou industrielle des objets avec une plus-value esthétique. On peut citer comme exemple les déchets ou les matériaux de récupération comme les bouteilles en plastique, les palettes de bois ou encore les vieux vêtements. Ce phénomène concerne aussi bien les objets du quotidien que les accessoires de mode ou de décoration. Il inspire même à certains créateurs d’en faire des véritables œuvres d’art.

Les enjeux de l’upcycling :

L’upcycling peut être un concept encore inconnu pour la plupart d’entre nous, mais il est assez simple à comprendre. L’upcycling est un facteur de l’économie circulaire qui est une création de valeur pour différents acteurs économiques. Il permet de préserver le capital naturel en utilisant de moins en moins les ressources existantes dans le monde en quantité limitée. L’upcycling se repose donc sur six points : l’utilisation modérée et la plus efficace possible des ressources non renouvelables, une exploitation des ressources renouvelables respectueuses de leurs conditions de renouvellement, l’écoconception et la production propres, la consommation respectueuse de l’environnement, la valorisation des déchets en tant que ressources, ainsi que le traitement des déchets sans nuisance.